Les partis ne vont-ils pas se multiplier comme des lapins?

En effet, de nouveaux partis se formeront et les vieux se restructureront peut-être lorsqu’ils verront l’étendue de points de vue dont ils devront tenir compte. Les électeurs et électrices ne seront pas obligés d’adhérer à de grands partis centristes ouverts pour que le vote de chacun compte, comme le font présentement les conservateurs aux opinions divergentes, les anarchistes et autres. Mais, l’expérience démontre que l’implantation de la représentation équitable n’amènera au pouvoir que des partis sérieux, ceux qui peuvent obtenir des sièges et exercer une influence sur les mesures législatives. Pourquoi? Le bon sens le dit. La majorité des électeurs et électrices veulent accorder le soutien à des partis qui peuvent avoir de l’impact ou un potentiel de croissance. Dans certains pays ou la RP est utilisée les partis doivent obtenir, 4 à 5% du vote national avant d’obtenir un siège. Donc, certains modèles régionaux comme on en voit en Écosse ont des seuils similaires naturels (non imposés par une loi ou une constitution) d’intégrés.

À Propos