Un sondage montre de façon irréfutable que les Canadiens veulent un partage des pouvoirs entre les différents partis dans les futurs gouvernements.

Les Canadiens sont intelligents. Bien qu’on leur ait présenté un sondage biaisé, ils ont su naviguer à travers les questions tendancieuses et exprimer leur préférence pour un système électoral qui demande aux politiciens de coopérer et de travailler ensemble – une caractéristique importante des systèmes de représentation proportionnelle.

Le rapport sur le sondage MaDémocratie affirme :

« Les observations révèlent que, en général, les Canadiens préfèrent un gouvernement délibérant à un gouvernement pouvant agir de manière décisive. Ils ont exprimé une même préférence pour des partis qui font des compromis avec les autres plutôt que d’agir unilatéralement. »     70percent_FR

Questionnés de cinq différentes manières pendant le sondage, les Canadiens en sont revenus en toute occasion à cette conclusion :  

Ce qui est le plus surprenant est que a) le résumé du rapport de VoxPops ne met pas d’emphase sur ces résultats frappants et b) les médias ont choisi de propager les résultats ignorant la volonté fortement exprimée pour la représentation proportionnelle. Le rapport de VoxPop note : «  Au cours du quart de siècle dernier, les Canadiens ont continuellement exprimé une satisfaction générale envers le fonctionnement de la démocratie. » Wilf Day, un membre du conseil de Représentation équitable au Canada, ajoute : « Le sondage actuel démontre encore une fois que les Canadiens sont généralement satisfaits de la démocratie canadienne. Cependant, le sondage n’a jamais demandé si les Canadiens étaient satisfaits du système électoral. »

Le comité spécial sur la réforme électorale (ERRE) a mené une enquête très similaire et a posé des questions directes sur le système électoral qui étaient faciles à comprendre et ne demandaient pas d’interprétation. Ils ont trouvé que 71,5% des Canadiens voulaient un système qui respecte l’intention des électeurs et où la proportion des voix exprimées correspond au pourcentage de sièges à la Chambre des communes.

Le gouvernement dispose maintenant d’une quantité d’information considérable à propos des valeurs exprimées par les Canadiens, telles que représentées dans diverses enquêtes, incluant l’enquête en ligne du comité ERRE (annexes E et F du rapport du comité ERRE), les assemblées publiques des députés, 13 études et commissions antérieures et plusieurs sondages dont le sondage MaDémocratie. La majorité a demandé des votes égaux et efficaces – soit la représentation proportionnelle.

Les Canadiens en ont assez des majorités à 39% et de la politique où le vainqueur remporte tout. L’échéancier gouvernemental est toujours sur la bonne voie pour pouvoir présenter une nouvelle loi en mai et nous n’en pouvons plus d’attendre!

-30-

Share This:


Return to all posts